[Chronique] Warcross II

52043290_403534613540528_7214694779708710026_n.jpg

  • Titre: Warcross, tome II
  • Autrice: Marie Lu
  • Genre: Science-fiction
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 397 pages
  • Prix: (à noter)

Synopsis:

Emika n’est pas sortie indemne du championnat Warcross. Déterminée à mettre fin aux sinistres projets d’Hideo Tanaka, son ancienne idole, elle s’unit aux Phoenix Riders. D’autant plus qu’une nouvelle menace s’insinue dans les rues de Tokyo : quelqu’un a mis la tête d’Emika à prix. Sa seule chance de survie est Zéro, celui qu’elle a traqué pendant des semaines pour Hideo ! Emika découvre bientôt que sa protection a un prix. Jusqu’où sera-t-elle prête à aller pour détruire Hideo,
l’homme pour lequel elle aurait sacrifié sa vie ?


Mon avis:

Dès la sortie du roman en librairie, je me suis jetée dessus! J’attendais cela depuis presque un ans. Quelle n’a pas été ma joie de l’avoir entre les mains. L’objet livre est vraiment très jolie, encore plus que celle du premier tome. La couverture donne envie d’en savoir plus.

J’ai mis du temps à lire ce roman, non par manque d’envie mais par manque de temps. J’ai pu lentement me plonger dans cet univers totalement fou, ou les gens sont connectés par des lentilles Neurolink. Un univers fantastique très bien développer dans le premier tome par l’autrice. On retrouve dans ce tome-ci nos personnages, et on en découvre de nouveaux tout à fait attachants. Dans ce second tome les personnages sont en danger, et devront faire face à des gros ennuis, de gros soucis. Ils devront faire des choix, sujet à de nombreuses conséquences terrible.

J’ai passer un agréable moment dans ce livre. J’ai adoré retrouver les personnages. J’ai trouvé que le personnage d’Emika était très courageuse. Elle est forte malgré la situation, et essaie de sauver le monde au prix de sa vie. Elle fait tout ce qui est en son pouvoir pour éviter Hideo de contrôler le monde par le Neurolink. Va-t-elle réussir malgré tout les bâtons qu’ils lui seront mis dans les pâtes?

Ce qui m’a plu c’est le suspense qui règne tout au long du livre. On ne sait pas comment se terminera cette histoire. On peut s’imaginer la fin mais on ne sait pas bien comment elle peut en arriver là. On est tenue en haleine, et c’est juste magique de lire ce livre.

On ne sait pas ce qu’il va se passer. On est sur nos garde concernant certains personnages, on tombe dans le panneau d’autres. On est balader par l’auteur et c’est vraiment intriguant.

Je doit dire que je suis assez triste de quitter cet univers, ces personnages. J’aurais aimé les suivre durant encore quelques aventures.  En tout cas j’en garde une très bonne lecture. Je pense donc me plonger dans les autres livres de l’autrice.

Ma note: COEUR

Publicités

[Chronique] Dry

49735941_140716043496753_2027787175084022045_n

  • Titre: Dry
  • Auteur: Neal & Jarrod Shusterman
  • Genre: Sciences-fiction
  • Edition: Robert Laffon (Collection R)
  • Description: 445 pages
  • Prix: 17.90 euros

Synopsis:

Avez-vous déjà eu vraiment soif ?
La sécheresse s’éternise en Californie et le quotidien de chacun s’est transformé en une longue liste d’interdictions : ne pas arroser la pelouse, ne pas remplir sa piscine, limiter les douches…
Jusqu’à ce que les robinets se tarissent pour de bon. La paisible banlieue où vivent Alyssa et sa famille vire alors à la zone de guerre.
Soif et désespoir font se dresser les voisins les uns contre les autres. Le jour où ses parents ne donnent plus signe de vie et où son existence et celle de son petit frère sont menacées, Alyssa va devoir faire de terribles choix pour survivre au moins un jour de plus.


Mon avis:

J’ai beaucoup entendu parler de ce roman avant même de l’avoir entre mes mains. Ce roman a fait beaucoup de bruit sur instagram à sa sortie. Ayant été au salon de Montreuil, il était juste évidement que moi aussi j’allais le lire! Et poussée par Mariame de @redandbooks je me suis prise au jeu de l’histoire.

Ce roman aux traits apocalyptique, est très addictif mais effrayant. Les premières pages du roman introduisent une touche réel du monde, la sécheresse. Se roman se situe en Californie, où l’eau ne coule plus ni des robinets ni d’aucun autre endroit. La situation est angoissante et on ne sait pas à quoi s’attendre.

J’ai adoré l’univers dans lequel on est plongé. Les auteurs ont su implanté un monde apocalyptique dans lequel nous pourrions être un jour plongé. La sécheresse est déjà réelle dans certaines zones de la Terre et on sait tous qu’avec le réchauffement climatique, la planète pourrait endurer une grosse crise. C’est ce que dépeignent les deux auteurs dans leur livre. On va suivre Alyssa et ses compagnons durant cet épique épisode de sécheresse.

Les personnages ont chacun leur rôle dans l’histoire et ils le jouent à fond et à merveille. On suit d’abord Alyssa et Kelton, les deux voisins qui doivent se supporter et se tenir compagnie dans les premiers événements qui arrivent. On fera aussi la rencontre d’autres personnages au fur et à mesure de l’avancer de l’intrigue. Des personnages à la personnalité forte qui aideront ou pas les protagonistes à se sortir de mauvaises passes. Le groupes de jeunes va parfois faire de mauvais choix mais leur seul et unique but est de survivre à ce ko général. Sont-ils tous la pour le bien commun ou est-ce chacun pour soi dans cette galère? C’est ce qu’on se demande à chaque fois qu’un nouveau personnage entre en scène.

Le roman est écrit à quatre mains par les deux auteurs. Deux auteurs qu’on ne peut distinguer car ils sont vraiment en adéquation tout les deux. Shusterman père et fils ont trouver là un équilibre et une histoire complètement hors du commun à soumettre aux lecteurs. Ce roman addictif, fort et brutal est tout de même haletant à lire. On ne sait pas où donner de la tête et on est emporter par l’histoire et la tragique fin qui pourrait arriver.

Ce roman porte à réfléchir sur notre consommation d’eau et au futur de la planète. J’ai été très surprise de découvrir un tel roman. Il nous donne des frissons tout le long de la lecture. Je vous avouerais que la question que je me suis posé du début à la fin du roman c’est est-ce que ça va s’arranger? Les personnages vont-ils s’en sortir ou mourir? On ne sait réellement pas comment finit l’histoire avant même d’être dans les dernières pages.

En bref, ce roman donne à réfléchir. L’univers qui nous est dépeint fait peur mais pourrait d’ici quelques années être tout à fait réel. Méfiez-vous! Un roman totalement innovant à ne pas manquer! On ne ressort pas indemne de notre lecture, on n’en est que plus grand et avertit. Je recommande chaudement!

Ma note: 5 coup de coeur

Avez-vous lu ce livre? Qu’en avez vous pensé?

Almiss fin

[Chronique] Titania 4.0

Titania 4.0.jpg

  • Titre: Titania 4.0
  • Auteur: Pauline Pucciano
  • Genre: Science-fiction/ Romance
  • Edition: Magnard ( Acheter ici)
  • Description: 320 pages
  • Prix: 15.90 euros

Synopsis:

Paris XXIIe siècle. Quelques semaines après son exil volontaire, Titania a repris des forces. Brisée par ce monde du paraître, elle avait cru perdre confiance en elle et en la beauté des choses. Mais avec l’aide de Jan et de Mytho, elle compte bien retrouver foi en la vie, et conquérir sa liberté.

Ensemble, ils créent « Debout dans le Temps », une microcellule de résistance qui produit sur le Réseau, avec les moyens du bord, happenings engagés et vidéos-manifestes. Leurs actions rencontrent vite de nombreux fans et les médias eux-mêmes ne tardent pas à s’intéresser à ces jeunes gens au charme magnétique.

Alors que Titania et Mytho vivent l’expérience avec toujours plus d’exaltation, Jan se sent parfois en décalage. Le trio serait-il voué à l’éclatement ? À travers les épreuves qui les attendent, chacun tirera pourtant des leçons essentielles, de celles qui nourrissent les combats et renforcent les espérances.


Mon avis:

Tout d’abord je tenais à remercier les éditions Magnard pour l’envoie de ce roman. J’avais lu le premier tome grâce à la maison d’édition et quand ils m’ont proposé de lire la suite du premier, je n’ai pas hésitez une seule seconde! Et je ne regrette en rien mon choix!

J’ai beaucoup aimé retrouver les personnages de Jan et Titania qui m’ont beaucoup plus plu dans ce second tome que dans le premier. Je les ai trouvé encore plus soudé, sûrement parce qu’ils évoluent ensemble depuis plus longtemps. C’est un beau duo qui sait ce qu’il veut. J’ai trouvé que Titania était parfois solo, c’est-à-dire qu’elle cache des choses à ses coéquipiers par moment. Pour ce qui est de Jan, il est plus en avant que dans le premier tome et c’est une bonne qu’il ne reste plus caché!

On retrouve aussi le personnage de Mytho, l’ami HR de Jan, qu’on avait déjà vu dans le premier tome et qui les aide bien dans leur nouvelle vie de HR. Certes c’est un personnage honorable, qui est fidèle à Jan et Titania, je ne l’ai pas trop aimé. Au fur et à mesure qu’il côtoie le jeune couple, il a des sentiments qui naissent pour Titania et j’avoue que ça m’a un peu freiner.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue du roman. En ouvrant le livre, je ne m’attendais pas à autant de rebondissements, de révélations et ça m’a beaucoup plu. J’ai été emporter par l’histoire et je n’ai pas lâcher le livre avant d’atteindre les dernières pages.

J’ai beaucoup plus aimé ce second tome que le premier. La plume de l’autrice n’y ai pas étrangère. L’autrice a une écriture légère qui nous pousse à lire. Pauline Pucciano nous entraîne avec les personnages dans une aventure à risque. On retient notre souffle par moment de peur de mettre le trio en danger. On est vraiment à fond dans l’aventure.

En bref, c’est une très bonne lecture, avec des personnages simples mais inintéressants qui ont évolués et qui sont plus soudés que jamais. Grâce à l’écriture légère et agréable de l’autrice on est plongé dans un univers hors du commun qui nous pousse à réfléchir sur notre société actuelle.

Ma note: 5

[Chronique] Warcross I

Warcross.jpg

  • Titre: Warcross
  • Autrice: Marie Lu
  • Genre: Science-fiction
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 408 pages
  • Prix: 18.50 euros

Synopsis:

La vie est dure pour Emika, 18 ans, criblée de dettes, et qui survit comme chasseuse de primes dans les entrailles de Manhattan. Aussi, bien décidée à fuir cette réalité, la jeune femme chausse ses lunettes connectées et plonge dans l’univers fantastique du jeu en réseau le plus incroyable
jamais inventé : Warcross. Mais quand elle pirate la finale du grand tournoi de l’année, elle est repérée par l’intrigant créateur du jeu : Hideo Tanaka, un jeune et beau génie dont les fans se comptent par millions. Emika sent pourtant que les intentions d’Hideo dépassent le cadre de Warcross et pourraient bien faire vaciller la frontière fragile entre réel et virtuel…


Mon avis:

Puissant, c’est le mot qualifier ma lecture de Warcross. J’ai adoré ma lecture du tout au tout, de A à Z. Ces 408 pages sont un méga coup de cœur pour moi!

J’ai beaucoup aimé l’univers dans lequel nous plonge l’auteur. Un monde où la technologie est très présente. Un milieu où les hackers sont nombreux. L’auteur a su inventer une histoire inédite et a su nous surprendre avec cet énorme roman! Ce roman réuni tout pour plaire.

Entre rivalités, complicités et amours nos personnages évoluent. Nous avons Emika qui est une hackeuse et chasseuse de prime. J’aime beaucoup son personnage parce qu’elle est à la fois sensible et très ambitieuse. Elle sait ce qu’elle veut et ne laisse personne se mettre en travers de son chemin. C’est l’un des personnages que j’ai le plus aimé! Nous avons aussi d’autres personnages secondaires tels que Asher, Roshan et autres qui sont très attachants. Ils paraissent assez froid aux premiers abords mais en avançant dans le livre on les apprécie et à leur juste valeur! Ensuite il y a Hideo Tanaka, idole d’Emika et créateur du jeu Warcross. C’est un personnage que j’ai beaucoup apprécié car il est mystérieux. Mais au fur et à mesure qu’il s’est dévoilé on a pu voir un personnage déterminé et cette facette m’a très vite laissé perplexe quant à l’issu de l’histoire.

Explosif est aussi un mot important pour qualifier ce magnifique roman. On a pleins de rebondissements, de révélations qui nous poussent à continuer à lire. Et surtout que ce n’est pas qu’au début mais plutôt dans l’intégralité de l’intrigue!  Le suspense est à son comble jusque les derniers pages. On se demande toujours ce qui va se passer ensuite et même à la dernier page  qui annonce donc une suite.

L’un des points fort du roman est son addiction. On sait quand on commence mais on ne sait pas quand on fini. Je sais que quand  j’ai ouvert ce roman et je n’avais jamais envie de m’arrêter. Mais j’avais un nombres pages restreints par jour car c’était une lecture commune.

En bref, je vous recommande fortement cet excellent roman! Entre l’intrigue originale et inédite, les personnages attachants et la forte addiction vous ne serez pas déçu du voyage! Vous en voudrez même plus!

Ma note: COEUR

N’hésitez pas à me dire ce que vous avez penser de cette lecture pour ceux qui l’ont lus! J’ai hâte d’avoir votre avis!

[Chronique] Les chroniques lunaires II

28763749_2041430789465684_4020112259756851200_n

  • Titre: Scarlet
  • Auteur:  Marissa Meyer
  • Genre: Dystopie/ Science-fiction
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 476 pages
  • Prix: 17.90 euros

Synopsis:

Même dans le futur, les histoires commencent par « Il était une fois… »

Depuis les lointaines étoiles jusqu’au recoins d’une sombre forêt, les destins de Scarlet et de Cinder semblent liés.

Alors que l’une cherche sa grand-mère mystérieusement disparue et que l’autre poursuit la quête de ses origines, la menace lunaire qui père sur l’humanité se renforce. Cinder et Scarlet parviendront-elles à lui résister?


Mon avis: 

J’attendais avec beaucoup d’impatience de lire le second livre des chroniques lunaires. Je suis très heureuse de mettre plongée dans cet excellent roman! Le roman n’est pas un coup de cœur mais c’est tout de même une très très bonne lecture!

Dans ce roman on découvre de nouveaux personnages. On fait la rencontre de Scarlet qui a perdu sa grand-mère et qui fait tout pour la retrouver malgré le peu d’aide qu’elle reçoit. Elle a un côté naïf qui m’a un peu laissé perplexe durant ma lecture et c’est assez dérangeant par moment mais on se laisse vite entraîner par l’intrigue.

Découvrir de nouveaux personnages a « ouvert le roman » si je puis dire car on a différents de points de vue. Le fait qu’on suive différents personnages est vraiment intéressant et j’espère bien retrouver ce côté positif dans la poursuite de la saga.

Ce livre est addictif au possible, de la première page à la dernière. La plume de l’auteur ne fait que renforcer l’addiction qu’on a pour la saga. Il y a beaucoup plus d’actions, de rebondissements et de révélations que dans le premier tome.

Le roman est composé de différents intrigues notamment celles de la quête d’identité de Cinder et la recherche de la grand-mère de Scarlet. On pourrais penser que cela peut nous emmêler les pinceaux mais pas du tout, les différentes intrigues se combinent très bien ensemble et forment un  ensemble harmonieux et une très bonne suite.

Et puis la fin du roman donne envie d’en savoir plus et amène un gros suspense quant à la suite de la sagas.

Ma note: 5

[Chronique] Les chroniques lunaires I

26065794_1872337543078957_2519399847006568448_n

  • Titre: Cinder
  • Auteure: Marissa Meyer
  • Genre: Dystopie/ Science-fiction
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 413 pages
  • Prix: 17.90 euros

Synopsis: 

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing. Une terrible épidémie ravage la population. Depuis l’espace, un peuple sans pitié attend son heure…

Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne à demi humaine, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer …


Mon avis:

J’avais de très nombreuses fois entendu parler des Chroniques lunaires sans pour autant m’y intéresser de plus près. C’est seulement pendant les vacances que j’ai lu le résumé et que l’envie de commencer cette saga a été très forte. Quand j’ai enfin eu le premier tome entre les mains, je me suis lancé dans cette lecture sans plus attendre.

Je ne m’attendais pas du tout à ça. A vrai dire j’imaginais une simple réécriture du célèbre compte Cendrillon, mais modernisé. J’étais vraiment trop contente et excité de me lancer dans cette nouvelle aventure, vu l’engouement autour de cette saga. Je n’ai pas été déçu du tout!

L’histoire met quelques chapitres à se mettre en route, le temps de poser les bases de l’histoire. On distingue très bien le conte dans l’intrigue, c’est subtil et bien mené par l’auteure. On retrouve les éléments clés tels que par exemple la belle-mère n’aimant pas sa belle-fille, le bal où cette dernière ne peut aller…

Concernant les personnages, j’ai eu un coup de cœur pour Cinder qui est un personnage très courageux, qui subit les attaques de sa sœur Pearl et de sa belle-mère Adri. Elle fait parti de cette famille mais se sent exclue. La seule qui ne la rejette pas est Peony, sa jeune sœur tout à fait adorable. J’ai beaucoup aimé le personnage de Peony, toutefois je la trouvais très (peu être trop?) naïve. On a aussi le personnage d’Iko auquel je me suis attaché et qui est l’androïde de Cinder.

Comme vous l’aurez compris je n’aime vraiment pas Adri et Pearl. Elles sont hautaines et mauvaises. Ce sont deux personnages détestables. Elles le sont autant que la reine Levana, si vous voulez mon avis.  Mais c’est là l’un des éléments clés du conte, et l’auteure à très bien su l’intégré dans l’intrigue.

La plume de l’auteure est très agréable à lire. Elle nous transporte dans ce voyage à travers le temps, dans ce conte intemporel. On est captivé du début à la fin, et on ne lâche pas le roman avant la dernière ligne.

Ce premier tome est un énorme coup de cœur pour moi. J’ai hâte de lire cette suite, et de découvrir les nouveaux personnages dont il est peuplé, comme l’annonce les simples titres des autres tomes.

Ma note:  COEUR

[Chronique] Illuminae II

26152097_188298048574828_656643913364275200_n(1)

  • Titre: Dossier Gemina
  • Auteur: Amie Kaufman et Jay Kristoff
  • Genre: Dystopie/ Science-fiction
  • Edition: Casterman
  • Description: 670 pages
  • Prix: 19.90 euros

Synopsis:

Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres: la fille du commandant, Hanna Donnely, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit.

C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant au fuyards, ils sont traqué sans relâche.

Parmi les rescapés: Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres dont certains d’êtres très proches…


Mon avis:

Retrouver cette science-fiction crée par ces deux auteurs a été juste merveilleux. Se replonger dans l’univers a été formidable car on est transporté dans l’espace pour un excellent voyage.

Ce livre est le deuxième tome de la saga Illuminae mais nous ne retrouvons pas Kady et Ezra, les deux protagonistes principaux. Nous faisons la connaissance de Hanna et de Niklas. Ces deux personnages que tout oppose mais qui devront s’allier pour parer les attaques de BeiTech.

Au début, j’ai vraiment eu beaucoup de mal avec le personnage de Hanna Donnelly. Je la trouvais très prétentieuse, extravertie et orgueilleuse. Elle n’avait de yeux que pour elle et son copain Jackson, et se ventait de cette relation. C’était vraiment un personnage soûlant au plus haut point.  Toutefois, plus on avance dans l’intrigue et plus elle nous montre qu’elle a de la jugeote et qu’elle peut réfléchir. C’est un personnage qu’on apprend à apprécier et qu’on aime beaucoup pour ses actions et ses réflexions.

Pour ce qui est de Niklas, il est au début assez absent de l’histoire, mais devient important au fur et à mesure que les pages se tournent. On a pour lui du dégoût quant à ses fréquentions, ce qu’il fait et ce qu’il est, mais c’est une opinion qui change au fil des pages. C’est un personnage assez drôle qui nous fait rire à la moindre occasion. Il sait aussi nous émouvoir. Il est courageux et sensible et on comprend bien pourquoi Hanna et lui développe une relation enflammée.

On a aussi le personnage de Ella, la cousine de Nik, qui est très important à l’intrigue. C’est une Geek. L’informatique n’a plus de secret pour elle. On sait qu’elle est handicapée, qu’elle n’a plus ses jambes. C’est un personnage qu’on ne peut qu’aimer! Elle est attachante, et touchante.

L’intrigue met un peu de temps à se développer, à peu près une centaine de page. Ce qui nous laisse le temps de nous adapter aux nouveaux personnages. Ensuite nous avons plus de 500 pages d’actions, de rebondissements et de révélations qui nous tienne en haleine. On ne voit pas les 670 pages passées! On est totalement addict et on ne s’arrête de lire qu’une fois le livre terminé et refermé.

C’est très agréable à lire car nous avons une mise en page exceptionnelle. Par rapport a premier tome, celui-là est encore plus fournis et touffu. La mise en page aide à la compréhension du livre et nous immerge totalement dans l’univers.

Nous avons une fin étonnante. Elle nous surprend et nous annonce un troisième tome encore plus addictif et original que les deux premiers romans.

Ce roman est un énorme coup de cœur et j’ai hâte de découvrir le tome 3 et ce que nous réserve les deux auteurs après cette fin explosive! Je vous conseille vraiment de vous lancer dans cette merveilleuse saga, vous ne serez pas déçu du tout! Si vous aimez l’espace, ce livre est alors fait pour vous!

Ma note: COEUR

Retrouvez ici la chronique de Hugo avec qui j’ai fais une LC