[Chronique] Ou que tu sois, tome 1

Bonjour tout le monde, on se retrouve pour une nouvelle chronique. On va parler de ma dernière lecture en date. N’hésitez pas à me donner votre avis concernant ce livre, si vous l’avez lu, sinon avez vous envie de le lire?

  • Titre: Ou que tu sois, je t’entendrai tome 1
  • Autrice: Danielle Guisiano
  • Genre: Drame psychologique/ Romance
  • Edition: Hugo New Romance
  • Description: 236 pages
  • Prix: 7.60 euros

Synopsis: Zoé et Angel ne se connaissent pas. Ils ne se sont jamais rencontrés. Pourtant, lorsqu’il est victime d’un accident de moto, grièvement blessé et sans possibilité d’être identifié, Zoé ne va pas hésiter à le veiller pendant son coma.Elle ignore la raison qui la pousse à le faire ni si cela a un sens. Elle ne sait pas non plus, s’il l’entend, où qu’il soit.Elle devient ainsi le seul point de repère d’Angel. Son phare dans la nuit.Il veut rencontrer celle qui est devenue son salut. Elle ne rêve que de découvrir la couleur de ses yeux.


Mon avis:

Je me suis lancé dans ce petit roman car c’était de la romance, et que c’est un genre que j’affectionne particulièrement en ce moment. Comme vous le savez j’ai eu une période creuse, et il me fallait quelque chose de léger à lire, et pourtant, en tombant sur ce roman en librairie c’est pas l’impression première que j’ai eu concernant ce roman.

Les principaux sujets du roman sont un accident, un hôpital, un jeune homme et une jeune femme. Cela ne sonne pas très léger me direz vous! Mais pourtant ça donne envie d’en savoir plus, de découvrir les personnages, ce qui les unis, etc..

Concernant le roman dans sa globalité, je trouve qu’il est bien ficelé. L’originalité du roman est un vrai plus pour moi. Sincèrement ça ne doit pas être le premier dans ce style là, mais pour moi c’est une très bonne découverte. C’est un roman qui apporte de l’espoir, du baume au coeur. Malgré que j’ai beaucoup aimé ce livre, j’aurais bien apprécié que le roman soit un peu plus approfondis sur les sentiments, la vie des personnages, ainsi que sur la médicalisation d’Angel. On sait qu’il est à l’hôpital mais qu’a-t-il eu exactement? Comment se fait-il qu’il soit en presque quarantaine?

Concernant les personnages, je les ai trouvé touchants et attachants. Ils sont mignons. Leur « rencontre » se fait dans les premières pages du roman. Angel vient d’avoir un accident auquel Zoé à assister. Cette dernière prend donc la décision de venir le voir jusqu’à son réveil ou néanmoins l’arrivé de ses proches. Zoé est le symbole d’espoir, car elle parle à Angel, en essayant de le réveiller. Elle le motive pour qu’il s’en sorte et qu’il n’abandonne pas son combat.

Pour ce qui est de l’écriture de l’auteur, malgré une histoire pas facile, c’est léger et rapide à lire. C’est très simple, avec des mots simple. Ecriture authentique et sans aucune prétention.

En bref, je vous recommande ce court roman pour l’histoire originale, ses personnages touchants et attachants. C’est un roman léger à lire, malgré que l’histoire soit pas très poussé. Un roman sans chichi qui annonce une suite.

Ma note: 4Bonne semaine à tous, Almiss fin

Publicités

[Chronique] Toi+Moi+Lui

46829734_2196943313879819_1741643621350285430_n

  • Titre: Toi+Moi+Lui
  • Autrice: Tijan
  • Genre: Romance
  • Édition: Hugo Roman
  • Description: 443 pages
  • Prix: 6.90 euros

Synopsis:

Summer Stolz est amoureuse de Kevin Matthews depuis le collège. Qui ne le serait pas ? Toutes les filles du campus en sont folles, et il reste rarement célibataire très longtemps…

Alors, quand une liaison naît entre leurs père et mère respectifs, et que Summer se retrouve en cohabitation avec son coup de cœur 24 heures/24, la situation prend un tournant… épicé.

Mais c’était sans compter sur sa rencontre avec le mystérieux Caden Banks. Un jeune homme rebelle, insoumis, dangereux… mais, surtout, terriblement sexy. Summer va alors devoir répondre à son cœur : peut-il battre pour deux garçons à la fois ?


Mon avis:

J’ai lu ce livre il y a un moment déjà et je peux vous dire que j’ai A-DO-RE! Il y avait tout dans ce livre pour me plaire. C’est, il me semble, ma troisième romance. Je ne suis pas déçu du tout! Cela faisait longtemps qu’un roman ne m’avais pas autant plu. De toutes mes lectures, l’intrigue est totalement innovante. Même si je pense que ça a dû déjà être fait auparavant.

L’intrigue du livre est totalement originale à mon goût. Une jeune fille amoureuse d’un garçon qui deviendra son demi-frère. Cette histoire est très bien mené par l’auteur, qui a une plume magnifique. Le style de l’auteur est doux à lire.

L’histoire nous est raconté par summer. Les personnages sont ultra attachants. Leur histoire, à chacun, est émouvante. Summer a perdu sa mère deux ans auparavant et on comprend que ce soit dur pour l’adolescente de voir son père heureux avec une autre femme. D’autant plus que cette femme est la mère du garçon dont elle est amoureuse. Ce qui fait de Kévin, son demi-frère. Ce petit bout de femme va ensuite faire la rencontre de Caden, et la son cœur balance.

On sait tout de suite qu’il y a un triangle amoureux. J’ai adoré ce triangle amoureux, deux hommes fort de caractère et par dessus tout bad boy à souhait et une fille perdue. Caden est protecteur et doux avec Summer, quand Kévin est juste amical et détestable. Quand à la jeune fille, c’est une autre affaire; cette dernière est un temps soit peu naïve et c’est soûlant. Clairement, à certains moments, on a envie de lui botter le train. Sur certains choix je ne l’ai pas trop comprise.

Ce roman m’a beaucoup fait pensé aux romans d’initiations. Les personnages grandissent, font de mauvais choix, se rattrapent par la suite. On sens une envie de bien faire et de ne pas vouloir se tromper. Malheureusement pour grandir il faut en passer par là. C’est très beau à lire.

Si je devais donner un point négatif, je dirais le suspense. Même si on en est pas sûr à 100%, on se doute fortement du dénouement de l’histoire. Toutefois cela ne m’a pas dérangé car j’ai été prise par l’élan et l’addiction du roman. Le temps défile, on est pris en haleine par l’histoire. A tout cassé, j’ai du mettre 5 heure de temps pour le lire entièrement.

Ma note: COEUR

Cette chronique vous a-t-elle donné envie de lire cette romance? Si vous l’avez lu, qu’en avez vous pensé?

Almiss fin

[Chronique] Autoboyographie

38097223_235871127066091_7468803404525993984_n.jpg

  • Titre: Autoboyographie
  • Auteurs: Christina Hobbs et Lauren Billing
  • Genre: Romance contemporaine
  • Edition: Hugo Roman
  • Description: 395 pages
  • Prix: 17 euros

Synopsis:

Lorsque la famille de Tanner Scott quitte la Californie pour le plus traditionnel État de l’Utah, le jeune homme se rend à l’évidence : il va falloir rentrer dans le placard à nouveau. Après tout, il ne lui reste plus qu’un semestre à tirer avant la liberté (comprendre : fuir ce patelin dès que possible). C’est alors que sa meilleure amie Autumn lui lance un défi : le prestigieux Séminaire de Provo High. Un programme où les étudiants ont quatre mois pour rédiger un roman. Challenge accepté ! Et Tanner ne regrette pas son choix. Il ne lui a fallu que quelques secondes pour repérer Sebastian Brother, le petit prodige – et accessoirement mormon – qui a remporté le Séminaire haut la main l’année passée… Et quelques semaines pour tomber éperdument amoureux de lui…


Mon avis:

Si j’ai commencé cette lecture, c’est d’abord grâce à sa magnifique couverture, puis ensuite pour ces diverses avis mitigés. Et ce roman n’est pas un coup de cœur mais une simple lecture qui a été agréable.

L’histoire d’amour entre les deux protagonistes, Tanner et Sébastian, est très belle mais aussi très cliché! Nous avons un personnage qui tombe fou amoureux d’un autre, et un second personnage qui lui n’assume pas cet amour et se cache. En soit l’histoire est belle et intrigante mais la façon dont elle est écrite est très cliché et c’est du déjà vu. Le fait de ne pas pouvoir tomber amoureux de qui on veut.

L’intrigue, sans être totalement originale, a quelque chose de très intéressante. On a envie d’en savoir plus sur les personnages, sur les sujets présents dans le roman.

La religion mormon est très présente dans l’intrigue. C’est l’un des sujets principal a l’histoire. Elle a une place importante dans le cœur de certains personnages tels que Sébastian, et tout les personnages secondaires de l’Utah, réputé pour sa religion. Même si la religion est  omniprésente, cela ne m’a pas du tout déranger. J’ai beaucoup appris sr cette religion en lisant ce livre et certains préjugés qu’on peut avoir disparaissent après lecture. Les préjugés concernant cette religion ne sont pas tous aussi fondés que l’on ne le croit.

Les personnages sont très attachants Il y a beaucoup de personnages positif comme les parents de Tanner qui sont très protecteur envers leur fils mais qui savent tout de même laissé du leste quand il y a besoin. Concernant le personnage de Sébastian, il m’a quelquefois laissé perplexe. Il ne savait pas franchement ce qu’il voulait et c’était désagréable.

En bref, j’ai apprécié l’histoire d’amour et l’omniprésence de la religion ne m’a pas dérangé et m’a même appris beaucoup de chose. Les personnages sont (presque tous) attachants. Toutefois le roman est très cliché et un peu trop redondant.

Ma note: 3

Avez-vous lu ce roman? Si oui, que pensez-vous de ce livre?

Almiss  fin

[Chronique] Titania 4.0

Titania 4.0.jpg

  • Titre: Titania 4.0
  • Auteur: Pauline Pucciano
  • Genre: Science-fiction/ Romance
  • Edition: Magnard ( Acheter ici)
  • Description: 320 pages
  • Prix: 15.90 euros

Synopsis:

Paris XXIIe siècle. Quelques semaines après son exil volontaire, Titania a repris des forces. Brisée par ce monde du paraître, elle avait cru perdre confiance en elle et en la beauté des choses. Mais avec l’aide de Jan et de Mytho, elle compte bien retrouver foi en la vie, et conquérir sa liberté.

Ensemble, ils créent « Debout dans le Temps », une microcellule de résistance qui produit sur le Réseau, avec les moyens du bord, happenings engagés et vidéos-manifestes. Leurs actions rencontrent vite de nombreux fans et les médias eux-mêmes ne tardent pas à s’intéresser à ces jeunes gens au charme magnétique.

Alors que Titania et Mytho vivent l’expérience avec toujours plus d’exaltation, Jan se sent parfois en décalage. Le trio serait-il voué à l’éclatement ? À travers les épreuves qui les attendent, chacun tirera pourtant des leçons essentielles, de celles qui nourrissent les combats et renforcent les espérances.


Mon avis:

Tout d’abord je tenais à remercier les éditions Magnard pour l’envoie de ce roman. J’avais lu le premier tome grâce à la maison d’édition et quand ils m’ont proposé de lire la suite du premier, je n’ai pas hésitez une seule seconde! Et je ne regrette en rien mon choix!

J’ai beaucoup aimé retrouver les personnages de Jan et Titania qui m’ont beaucoup plus plu dans ce second tome que dans le premier. Je les ai trouvé encore plus soudé, sûrement parce qu’ils évoluent ensemble depuis plus longtemps. C’est un beau duo qui sait ce qu’il veut. J’ai trouvé que Titania était parfois solo, c’est-à-dire qu’elle cache des choses à ses coéquipiers par moment. Pour ce qui est de Jan, il est plus en avant que dans le premier tome et c’est une bonne qu’il ne reste plus caché!

On retrouve aussi le personnage de Mytho, l’ami HR de Jan, qu’on avait déjà vu dans le premier tome et qui les aide bien dans leur nouvelle vie de HR. Certes c’est un personnage honorable, qui est fidèle à Jan et Titania, je ne l’ai pas trop aimé. Au fur et à mesure qu’il côtoie le jeune couple, il a des sentiments qui naissent pour Titania et j’avoue que ça m’a un peu freiner.

J’ai beaucoup aimé l’intrigue du roman. En ouvrant le livre, je ne m’attendais pas à autant de rebondissements, de révélations et ça m’a beaucoup plu. J’ai été emporter par l’histoire et je n’ai pas lâcher le livre avant d’atteindre les dernières pages.

J’ai beaucoup plus aimé ce second tome que le premier. La plume de l’autrice n’y ai pas étrangère. L’autrice a une écriture légère qui nous pousse à lire. Pauline Pucciano nous entraîne avec les personnages dans une aventure à risque. On retient notre souffle par moment de peur de mettre le trio en danger. On est vraiment à fond dans l’aventure.

En bref, c’est une très bonne lecture, avec des personnages simples mais inintéressants qui ont évolués et qui sont plus soudés que jamais. Grâce à l’écriture légère et agréable de l’autrice on est plongé dans un univers hors du commun qui nous pousse à réfléchir sur notre société actuelle.

Ma note: 5

[Chronique] Girl Online III

30087092_758108037646268_9187142583258710016_n

  • Titre: Girl Online joue solo
  • Autrice: Zoe Sugg
  • Genre: Romance
  • Edition: Pocket Jeunesse poche
  • Description: 400 pages
  • Prix: 7.50 euros

Synopsis:

Depuis un mois, Penny n’a plus de nouvelles de Noah, personne n’en a d’ailleurs ! Il a quitté précipitamment sa tournée européenne et s’impose un break. Penny est désemparée mais est loin de se laisser aller, c’est décidé, elle va prendre du temps pour elle. Et l’invitation de Megan à venir la voir dans sa nouvelle école à Londres tombe à pic.

Il est grand temps de faire de nouvelles connaissances pour Penny, et le beau Callum pourrait bien l’aider à passer à autre chose… Mais est-elle vraiment prête à laisser derrière elle son histoire avec Noah ?


Mon avis:

Après le second tome que j’avais dévoré en une nuit, j’ai eu très hâte de poursuivre cette trilogie avec le troisième tome. Dès que je l’ai vu en poche je me suis empressée de l’acheter. Aussitôt acheté, aussitôt lu, je n’ai pas perdu de temps!

Encore une fois je n’ai pas été déçu du voyage. j’ai été conquise du tout au tout dans cette lecture. De A à Z.

J’ai adoré l’intrigue qui nous ramène encore une fois une jolie romance. Entre amour et regret que va choisir Penny? L’héroïne va-t-elle tomber amoureuse de Callum, malgré ses sentiments incomparable vis-à-vis de Noah?

Nous retrouvons Penny et Elliot, le fameux duo que nous suivons depuis le premier tome. Je les aime toujours autant. Je trouve qu’ils font la paire et qu’ils se complètent vraiment bien. Penny a ses angoisses et Elliot est toujours là pour l’aider à les surmonter, par toute les manières que ce soit. Sauf que dans ce tome-ci c’est au tour d’Elliot d’avoir des angoisses et de ne pas se sentir bien. Et pour cause! Ses parents sont en pleins conflits et ne font pas attention à Elliot. Se rajoute à ce duo Alex, le petit copain de Elliot. C’est vraiment un très beau groupe, soudé et toujours là les uns pour les autres!

On découvre aussi de nouveau personnage de Posey ou Callum qui vont être important à l’histoire. Les deux personnage que j’ai le moins aimé dans le roman sont celui de Megan et de Callum. Megan est une mauvaise personne qui a une mauvaise influence sur les autres. Quant à Callum, il m’a laissé perplexe.

C’est le dernier tome de la saga et j’avoue être un peu triste de laissé ces personnages ici. Je suis tout de même très contente d’avoir finis cette saga qui me fait avancer un petit peu dans mon challenge de finir le plus de saga possible cette année.

J’ai lu ce roman d’une traite! Et la plume de l’auteur n’y ai pas pour rien! J’adore la plume de l’auteur que je trouve légère et douce à lire. Elle a un style qui fait qu’on est complètement addict à ses mots jusqu’à la fin de l’intrigue.

Ma note: COEUR

Je vous propose de vous faire un bilan de mi-année pour vous présenter toutes les sagas que j’ai fini et/ou un bilan de cette saga entière en vous présentant mon tome coup de coeur et le tome que j’ai le moins aimé. Aussi j’y ajouterais un point sur mes personnages favoris en vous expliquant pourquoi. Est-ce que ça vous plairait? Je vous attend en commentaire!

[Chronique] Girl Online II

28765528_505041036564228_4532752340662353920_n

  • Titre: Girl Online en tournée
  • Auteur: Zoe Sugg
  • Genre: Romance
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 365 pages

Synopsis:

Partie en tournée avec Noah, son petit ami rocker, Penny se sent perdue.
Loin de chez elle, tout lui manque : sa famille, son meilleur ami Elliot… et son blog, Girl Online.
Penny croyait vivre un rêve. Mais est-elle vraiment faite pour partager la vie d’une rock-star ?


Mon avis:

J’avais hâte de commencer cette suite car le premier tome avait été un coup de cœur! La suite n’en est pas moindre, je n’ai aucunement été déçue. J’ai même encore plus aimé ce deuxième tome que le premier. Si vous voulez savoir pourquoi, continuer de lire!

Tout d’abord on retrouve les personnages de Penny, Elliot et Noah. Ce sont trois personnages que j’avais adoré durant le premier tome, et ça n’a pas changé pour la suite. Après avoir passé plusieurs mois entre la lecture du premier tome et la lecture du deuxième tome, c’est comme si je n’avais pas quitté les personnages. Les redécouvrir pour une nouvelle aventure m’a fait d’autant plus plaisir, ils sont attachants et on a pas envie de les laissé même après avoir refermé le livre.

Un autre point positif: l’addiction. J’ai ouvert le roman et ne l’ai pas lâcher avant de l’avoir fini Il est vraiment addictif! C’est un point important pour moi quand je lis un livre, qu’il soit addictif et que j’ai toujours envie de me plonger dedans. En l’occurrence pour ce livre je l’ai vraiment lu d’une traite l’addiction était très présente tout le long de la lecture.  Il a même faillit me faire passer une nuit blanche!

En plus d’être addictif ce roman se lit très facilement. Il est léger et très facile d’accès, aucun mot n’était difficile à comprendre. Je sais que ce livre a été traduit et que ce ne sont pas vraiment les mots de l’auteur, mais la plume est vraiment agréable à lire, je ne m’en lasse pas.

Ce livre basé sur une intrigue amoureuse et amicale, on peut facilement s’identifier aux personnages. Toutefois Penny vit quand même une situation amoureuse assez extraordinaire, et on aimerait parfois être dans sa peau.

Concernant l’intrigue, il y a certains passages qu’on devine facilement. On anticipe rapidement le dénouement et on s’attend à cette fin. Mais comme je l’ai dit plus haut c’est une très bonne lecture, que j’ai énormément apprécié. Et j’attend avec impatience la sortie du troisième et dernier tome de la trilogie au format poche!

C’est un très bon livre, une très bonne lecture pour des adolescents  et des jeunes adultes, mais je pense qu’au delà le roman pourrait être très jeunesse.

Ma note: COEUR

[Chronique] Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers

25012406_140798086581527_6794014160574218240_n

  • Titre: Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers
  • Auteur: Benjamin Alire Saenz
  • Genre: Contemporain/Romance
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 359 pages
  • Prix: 17.90 euros

Ari, quinze ans, est un adolescent en colère, silencieux, dont le frère est en prison. Dante, lui, est un garçon expansif, drôle, sûr de lui. Ils n’ont a priori rien en commun. Pourtant ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais…

C’est donc l’un avec l’autre, et l’un pour l’autre, que les deux garçons vont partir en quête de leur identité et découvrir les secrets de l’univers.


Mon avis:

Tout d’abord je tiens à remercier Hugo (Enchanteur Littéraire) pour ses conseils de lecture. Je n’aurai pas lu ce livre maintenant, mais peut être dans longtemps.

Ce livre est vraiment une merveille. Il traite de sujets importants, qui sont mis en valeur par les personnages. Les deux personnages qui incarnent ses sujets sont des garçons.

Aristote est le personnage principal, c’est lui qu’on suit tout au long du roman. J’ai trouvé ce personnage trop triste et trop négatif, cela m’a beaucoup déçu même si ça fait partit de l’intrigue. C’est un personnage solitaire qui n’arrive pas se faire d’amis et qui ne donne pas sa confiance aussi facilement. C’est un personnage en quête d’identité, il se cherche et essaye de savoir qui il est. Il est aussi à la recherche de l’histoire de son frère en prison, il aimerait savoir pourquoi sa famille faisait comme s’il n’existait pas.

Dante, l’un des personnages secondaires, deviendra son ami. Leur destin se sont croisé par hasard quand Aristote a décidé d’aller à la piscine. Dante a un bon caractère, il croque la vie à pleines dents. J’aime beaucoup son tempérament et ses actions, comme le fait qu’il veuille sauver un oiseau. Contrairement à Aristote, ce personnage assume tout à fait ses pensées et ce qu’il est. Il n’a peur de rien. Et encore moins du regard des autres. C’est d’ailleurs l’un des messages que transmet le livre, le fait de ne pas écouter les autres et de rester soi-même.

J’aime beaucoup le lien qui se créé entre les deux personnages. Lien qui se développera tout au long de l’intrigue. C’est tellement bien formulé qu’on ne voit pas les 359 pages défilés.

L’auteur a su parler de sujets profonds, important mais surtout tabou dans notre société. L’humanité a beaucoup de préjugés et le fait d’en parler dans un roman est vraiment une bonne idée et une belle façon d’aider les jeunes. On peut parler de thérapie, je pense, pour décrire ce roman.

L’auteur a une belle écriture fluide. Il écrit avec des mots simple, que tout le mode peut comprendre. Il écrit avec beaucoup de simplicité et de réalisme.

Comme vous avez pu le comprendre ce livre est un énorme coup de cœur pour moi. Je conseil ce roman à tous, c’est une roman qu’il fait lire, d’autant plus qu’il est à porté de tous. Il n’y a aucune hésitation à avoir sur ce roman! Il est complètement addictif et vous fera passer un excellent moment. A lire avec un bon petit thé!

Ma note: COEUR