[Chronique] Susan Hopper II

les-forces-fantomes

  • Titre: Les forces fantômes
  • Autrices: Cendrine Wolf et Anne Plichota
  • Genre: Fantastique/ Jeunesse
  • Edition: Xo édition
  • Description: 330 pages
  • Prix:  (à noter)

Synopsis:

Après des années passées dans l’orphelinat des Highlands en écosse, Susan goûte enfin au bonheur d’être accueillie par Helen Hopper, la femme au parfum perdu.
Très vite, pourtant, le passé revient la hanter. Douze de ses aïeux démoniaques se sont installés non loin du manoir des Hopper, bien décidés à réveiller la malédiction qui pèse sur elle. ils ont laissé Eliot, le fils des Hopper, dont elle est follement amoureuse, entre la vie et la mort.
Dans sa lutte contre les puissances du mal, Susan peut compter sur la bienveillance d’Alfred, le grand-père fou au cœur tendre, et de Georgette, sa chienne facétieuse.
Malgré la malédiction et ses conséquences effroyables, elle veut devenir Susan Hopper…


Mon avis:

Avant de vous donner mon avis sur ce livre, je doit vous avouer que ce roman traînait dans ma Pal depuis longtemps et qu’il est enfin lu. Depuis 2016, au salon de Montreuil, le livre attendait d’être lu. J’avais lu le premier tome et je ne sais pas pourquoi je n’ai pas lu directement ce second et dernier tome.

On retrouve nos personnages adorés, Susan et Eliot, sans oublier Alfred le grand père et Georgette la petite chienne adorable. Ces personnages sont encore plus touchants que dans le premier tome. Ils ont une certaine cohésion, qui n’était pas présente dans le premier tome. La famille fait peut à peu connaissance avec Susan, qui était en orphelinat depuis petite, et qui ne sait pas comment se comporter en présence d’une mère et du’un père.  Cette petite famille va toutefois vivre des moments tourments.

L’univers fantastique dans lequel on est plongé est absolument addictif, mais toutefois il est moins attrayant que dans le tome 1, qui avait mis la barre haute. Dans cet univers ou le mal est présent, les méchants sont là mais reste plutôt discret. Les moments où les méchants sont présent sont assez court et très rapide. J’aurais aimer des scènes un peu plus approfondi par les auteurs. Cela est sûrement dû au fait que le livre s’inscrit dans un registre jeunesse. Les démons qu’on nous décrit font peur mais pas tant que ça. Les personnages ne sont passez méchants? J’aurais aimer que ces personnages soit plus poussées et plus complexe, qu’il soit beaucoup plus malfaisant et cruel.

L’intrigue, quant à elle est plutôt lente dans les débuts, mais s’accélère dans la deuxième partie du livre. Un début que je qualifierais de lent, une fin un peu trop rapide mais toutefois elle est recherchée. Il n’y a pas beaucoup de suspense par rapport à la fin, c’est assez dommage, toutefois je doit dire que j’ai été surprise de comment on en arrive là. Ce tome-ci clôt la duologie.

Le roman est quand même addictif car l’écriture des deux autrices est très agréable à lire. Les deux autrices ont une telle cohésion qu’on ne sait qui a écrit quoi et je trouve cela toute à fait formidable!

Enfin je pourrais dire que j’ai adoré ce roman malgré une fin prévisible. Tout est dans le roman pour passer un très bon moment, émotions, amour … L’univers jeunesse et fantastique nous transporte ailleurs dans une aventure improbable accompagné de personnages adorable.

Ma note: 4

Connaissez vous cette duologie? Avez-vous envie de découvrir ces personnages si attachants?

Almiss fin

Publicités

[Chronique] Le tarot des éternels I

le-tarot-des-eternels-la-culpabilite-de-l-hermite-1086177-264-432

  • Titre: Le tarot des éternels I
  • Auteur: Daniel Bontemps
  • Genre: Fantastique/Policier
  • Edition: Nanachi
  • Description: 176 pages

Synopsis:

La jeunesse éternelle a beau être la meilleure assurance qui soit face aux ravages du temps, elle ne protège pas toujours des humeurs de la faucheuse. Alors quand la prestigieuse invitée de l’agora des nécromants de Toulouse est contrainte d’effectuer son dernier voyage sans avoir eu l’occasion de révéler ses ultimes secrets, les langues se délient et les pires intentions se révèlent, sur les tapis moelleux de la haute société qui se prélasse aux abords de la Garonne. Prisonniers d’une toile d’intrigues tissée par leurs impitoyables aînés, Ambre et Rodéric, deux jeunes enquêteurs débrouillards, vont devoir éclairer les zones d’ombre d’un crime à multiples facettes. Un meurtre parmi tant d’autres dans la ville rose, mais dont la particularité est qu’il concerne une immortelle.
Parcourez les ruelles étroites de Toulouse aux côtés d’un duo de détectives novices et d’un vénérable bibliothécaire roublard et calculateur, pour démêler les fils d’une intrigue où la politique se mêle de surnaturel, d’occulte et des secrets d’une communauté avide de conserver la vie éternelle qui coule dans ses veines, sans se soucier du prix de ce don divin.‌


Mon avis:

Je tenais à remercier l’autrice pour l’envoie de son roman. Cela me fait énormément plaisir de pouvoir faire des partenariats avec de nombreux auteurs afin de vous partager de nouvelles lectures, que vous n’auriez peut-être pas vu ou pas pris le temps de découvrir en temps normal. C’est le cas pour ce roman.

Je vous avouerais que cette lecture n’a pas été facile mais ne reste pas une mauvaise lecture en soi. Sur pleins de point j’ai aimé lire ce livre et c’est pourquoi c’est une bonne lecture pour moi. Je vous laisse avec la suite de mon avis pour savoir exactement pourquoi je vous recommande ce roman.

Ma lecture a été difficile car c’est un premier tome. L’auteur nous présente un univers qu’on ne connais pas encore et il y a beaucoup d’informations à nous donner pour pouvoir lire et comprendre l’histoire. Notamment, on apprend que cet univers est celui des Nécromants de Toulouse, une organisation de jeunes ducs et duchesses d’importantes familles différentes. Un nécromant, pour ceux qui serait un peu perdu, est un magicien qui évoque les morts (source: wikipédia)

Le roman débute sur une réunion de cette organisation, qui attend une invité. Cette invité est Béatrice Holdt et met du temps à arrivée, et pour la simple raison qu’elle a été assassinée! S’ensuit alors une enquête. On va suivre plusieurs personnages et essayer de découvrir le fameux coupable.

Il y a beaucoup de personnages, qui nous sont présentés au tout début du roman, ils nous sont présentés par un péché capital tel que l’orgueil ou bien encore la paresse et l’avarice. Peut-être est-ce dû à la densité des informations, mais l’identification à un personnage n’est vraiment pas simple. C’est assez frustrant je vous l’avoue.

En soi l’intrigue est pas mal. Un nouvel univers qui me plait bien, celui des nécromants de Toulouse. Une enquête policière, ce que je n’ai pas l’habitude de lire, mais qui est bien mené avec l’intrigue qui nous balade d’un suspect à l’autre et qu’on arrive pas à savoir qui est le meurtrier.

Je vous recommande ce roman si vous aimé les enquêtes et découvrir qui est le suspect, si vous aimé les univers sombres. Ce roman est alors fait pour vous.

Je n’ai pas terminé ce roman, il me reste seulement quelques pages à lire. C’est pourquoi, quand j’aurais refermer ce livre, je vous mettrais une note sur la fin du livre. Cela ne change, bien sûr, en rien mon avis concernant ce roman, car c’est un avis général sur l’ensemble du livre.

Ma note: 3

Almissfin

[Chronique] A la croisée des destins II

44744358_291487448372272_1244577621641035771_n

  • Titre: Le secret des D’El Vago
  • Auteur: Valentin Rousseaux
  • Genre: Fantastique
  • Edition: La plume et le Parchemin
  • Description: 480 pages
  • Prix:

Synopsis:

Les vacances s’annonçaient pourtant bien…

Malheureusement, lorsque Eléonore est grièvement blessée par une lame empoisonnée, l’univers de Sacha bascule. Son père a bien une solution, mais elle n’est pas sans risques.

Accompagné de ses quatre fidèles amis et du Maître Cocouane, Sacha s’engage alors dans un dangereux périple en quête de la Perle de Puissance…


Mon avis:

Je tenais à remercier l’auteur pour l’envoie de son second roman. J’avais adoré le premier tome et c’était une évidence pour moi, de lire le deuxième volet de cette saga.

Quand on commence ce deuxième tome, on ne s’imagine pas du tout ce qui va se passer dans le livre. Et ce qu’il y a est juste incroyable et magique! On passe par toute les émotions possibles en un clin d’œil. Je n’ai pas honte de dire que ce roman m’a fait verser des larmes, mais il m’a aussi fait drôlement rire.

Les personnages, déjà attachant dans le premier tome, le sont encore plus ici. Ils sont soudés et on voit à quel point on a besoin d’amis pour avancer. Le personnage de Sacha a mûri, il fait face à de nombreux choix et sait comment tout mettre en oeuvre pour réussir. Il est accompagné de ses amis, Thomas, Cyprien, Timothée et Eleonore. Avec eux on ne s’ennuie jamais! Ils forment une bonne équipe.

Concernant l’intrigue, je ne m’attendais pas à ça et j’ai été surprise, mais en bien! Ce roman est constituer de nombreuses intrigues, qui se mêlent et s’enchaînent à la perfection! On est tenu en haleine de A à Z!

L’auteur sait très bien quand lâché une bombe et renverser l’histoire à coup de révélations et de rebondissements! La plume de l’auteur est incroyable. Légère et agréable. L’auteur à son propre style bien à lui, et nous plonge dans cet nouvel univers magique.

En bref, cet auteur est à suivre et vaut le coup d’être lu! Ses personnages attachants, sa plume unique en son genre, et ses rebondissements font de ses romans des coup de coeur!

Ma note: (sans grande surprise)COEUR

Almiss fin

[Chronique] A la croisée des destins I

Hello! Ça fait un moment déjà que je ne vous avais pas retrouvé avec une chronique.C’est pourquoi aujourd’hui je vous présente mon avis sur ce roman que j’ai lu en partenariat! Je tiens à remercier l’auteur pour la confiance qu’il m’a accordé pour lire son roman et vous en parler.

39989419_237797656885996_1075954170348435571_n(1).jpg

  • Titre: A la croisée des destins I
  • Auteur: Valentin Rousseaux
  • Genre: Fantastique
  • Edition: La Plume et le Parchemin
  • Description: 324 pages
  • Prix: 7.99 euros (Format ebook) 15 euros (Format broché)

Synopsis: 

Le destin… Quoi de plus incertain ? Réveillé en pleine nuit à la suite d’un mystérieux rêve, le jeune Sacha voit sa vie basculer. Il est happé dans un autre monde. Un monde en proie à une terrible guerre, où gouvernent les dons surnaturels. Les hommes y contrôlent les pensées, les villes s’érigent sur plusieurs étages et les secrets y sont aussi tranchants que des lames… Premier tome d’une trilogie remarquable ! Le voyage initiatique d’un jeune héros qui devra enchaîner des quêtes de plus en plus dangereuses dans un univers impitoyable… Mais jusqu’où ira-t-il ?


Mon avis:

Dans ce roman on a un univers qui est très bien mise en place par l’auteur et qui est l’univers de Bosicard. Bosicard est la quatorzième du système planétaire. On a un univers très explicite et attrayant grâce aux cartes que l’auteur à accompagner avec ses romans. Il y a eu un énorme travail fait sur l’univers (deux cartes: une du système solaire et une de Bosicard) .

L’intrigue est géniale et vraiment original. Nous retrouvons Sacha, un jeune garçon, qui change d’environnement, de condition de vie. Il se redécouvre et comprend que sa vie va changer, elle ne sera plus jamais la même.

À certain moment l’histoire m’a fait penser à Harry Potter, mais ce n’est que mon simple ressenti. C’est à dire que le personnage fait l’apprentissage dans une grande école. Il se fait des amis dans cette école qui seront avec lui dans les différentes étapes du roman, etc…

Les personnages qui peuplent le récit sont ultra attachant notamment Sacha Timothée et Thomas. C’est des personnages que j’ai aimé dès le premier abord. Il y a aussi Cyprien qui fait parti de la bande d’amis, seulement je n’accroche pas avec ce personnage.

Un point qui est très positif pour ce roman c’est qu’on rentre dès les premières pages directement dans l’action. On ne passe pas par quatre chemins. La mise en place de l’univers ne prend pas énormément de temps on y est plongé directement.

Le style de l’auteur est très agréable à lire. J’ai adoré et même adhérer à fond! L’écriture est simple et très fluide à la lecture. Les descriptions nous laisse imaginer les décors et on est vraiment transporté dans cet univers magique. L’imagination est vraiment très présente dans ce livre. On a énormément de révélations et de découvertes aussi surprenantes les unes que les autres et on ne s’ennuie jamais.
Ce roman est tout simplement un coup de cœur.

Ma note: COEUR

Vous pourrez le trouver en vente ici

Almiss fin

[Chronique] Harry Potter et l’enfant maudit

38996705_884728001725332_1099188470141681664_n.jpg

  • Titre: Harry Potter et l’enfant maudit
  • Auteur: J.K.Rowling
  • Genre: Théâtre/ Fantastique
  • Edition: Gallimard
  • Description:
  • Prix: 21 euros

Synopsis: 

Etre Harry Potter n’a jamais été facile et ne l’est pas davantage depuis qu’il est un employé surmené du ministère de la Magie, marié et père de trois enfants. Tandis que Harry se débat avec un passé qui refuse de le laisser en paix, son plus jeune fils, Albus Severus, doit lutter avec le poids d’un héritage familial dont il n’a jamais voulu. Le destin vient fusionner passé et présent. Père et fils se retrouvent face à une dure vérité : parfois, les ténèbres surviennent des endroits les plus inattendus.


Mon avis: 

Albus Severus Potter, fils d’Harry POtter, est mal dans sa peau. Etre le fils d’une « célébrité » n’est pas facile pour lui et tout le monde le compare à son père. Albus ne supporte pas cette comparaison permanente. Il veut être Albus Potter, être lui-même et non le fils d’Harry, celui qui a sauver le monde des sorciers. C’est pour quoi, il va vouloir se lancer dans une grande aventure, celle de faire revenir à la vie Cédric Diggory, mort dans le quatrième tome de la saga romanesque. Sauf que tout ne se passe jamais comme prévu, encore moins avec de jeunes sorciers sans expérience.

Nous suivons le personnage d’Albus, qui souffre de la popularité de son père. Il est en quête de son identité et ne sait que faire pour être celui qu’il voudrait être. C’est un personnage courageux, mais qui fait preuve de naïveté et d’inconscience. Ce personnage ne m’a pas plu du tout car il est extrêmement prévisible. On pouvait facilement deviner ce qui allait se passer avec lui, ses amitiés et ses actions. Je pense notamment à son amitié avec le fils de Drago Malefoy, Sirius. Les deux personnages réunis sont attachants mais hormis ça, ne m’ont pas plu du tout.

Contrairement aux personnages des enfants, j’ai adoré me replonger dans l’univers pour retrouver mon Golden Trio (Harry, Ron, Hermione). Ce sont des personnages que j’ai toujours aimé et que je porte dans mon coeur! Je n’adhère pas à tout leur faits et gestes mais en général je suis plutôt d’accord avec eux! J’ai trouvé que les personnages n’avaient pas tout à fait la même personnalité que dans les romans. Un personnage aussi détestable que Drago m’a paru très cool et je l’ai adoré dans la pièce! C’est l’un des points positifs du livre.

L’histoire, qui paraissait chouette, était très redondante. Certaines scènes étaient du déjà vu dans les romans, je pense évidement à celle du ministère de la magie. C’est comme-ci on avait juste changer les personnages et leur motivation.

Pour ce qui est de la plume de l’auteur (même si c’est la traduction française que j’ai lu) m’a énormément déçu! Le fait que J.K.Rowling n’ai pas écrit seule en est certainement la cause. Toutefois l’univers est rester le même et cela m’a plu!

En bref, j’ai été très déçu du livre. J’ai juste aimé retrouver l’univers, le golden trio et Drago. Je ne relirais jamais cette suite! Je ne la recommande pas non plus!

Ma note: 2

J’espère que cette chronique t’as plu? N’hésites pas à me dire si tu as lu ce livre et si tu as eu le même ressenti que moi?

Almiss fin

[Chronique] Inspiration I

36828785_212289529487044_5298354570689249280_n.jpg

  • Titre: Inspiration I
  • Auteur: Cécile « Battybat » Dourlens
  • Genre: Contemporain/Fantastique
  • Edition: Nanachi Edition
  • Description: 292 pages
  • Prix: 15 euros

Synopsis:

Connaissez-vous le syndrome de la page blanche ?

Ecrire une belle histoire. Tel serait le souhait de Rayon de Soleil. Mais elle est persuadée de ne pas pouvoir y arriver. Ces quelques jours de congés devraient l’aider à se débloquer.

Et quel dommage que les rêves nocturnes s’effacent au réveil… Ils auraient pu servir de base !

Pourtant, sans qu’elle s’en rende vraiment compte, progressivement, un monde fantastique se développe dans son esprit et des personnages extraordinaires y prennent vie.

Du rêve à la réalité, passez d’un monde à l’autre et prenez vous au jeu de suivre notre héroïne au fil de son quotidien, des aventures des héros de son monde imaginaire, le tout ponctué de ses nuits.


Mon avis:

Tout d’abord je tenais à remercier l’auteur pour l’envoi de son roman. Quand l’auteure m’a proposé son roman je pensais que l’histoire serait basé sur l’écriture, l’imagination, l’invention d’une histoire et la publication. Je ne me suis pas trompée, et j’ai même eu plus encore que ce à quoi je m’attendais!

L’intrigue du roman est très originale et je n’en avait pas encore eu des comme ça! Elle est assez simple, il s’agit d’une femme qui a envie d’écrire un roman mais qui ne trouve pas l’inspiration. Elle fait des rêves dont elle pourrait se servir pour commencé à écrire mais au réveil, elle n’en a plus aucun souvenir.

L’auteur du roman  a choisit d’écrire son roman avec trois temps de narration, nous avons un temps pour les rêves nocturnes, le présent pour la vie quotidienne du personnage de Rayon de Soleil et enfin un temps pour l’imagination du personnage. Ces trois temps de narration aide vraiment à la compréhension de l’histoire.

Pour ce qui est des personnages, ils sont tous aussi attachants les uns que les autres. Ce que j’ai trouvé de nouveau dans ce roman, c’est qu’aucun personnage (même secondaire) n’est négatif. Les personnages ne sont pas « mauvais » ou alors sans le vouloir.

Et pour terminé, l’écriture de l’auteure est très fluide! La plume de l’auteure est très agréable à lire. A la fois simple et légère, elle nous entraîne dans son univers unique. On est transporté dans cet univers original, unique et parfait pour l’été.

En bref, C’est une très bonne lecture que je recommande pour l’été pour son histoire simple mais original. Lecture légère et agréable pour l’été, avec des personnages top et attachants! J’attend la suite avec impatience!

Ma note:

4

Pour vous procurer ce roman: Ici (maison d’édition) ou Ici (directement avec l’auteur). Vous pouvez aussi retrouver le roman sur Amazon en vente ici.

J’espère que cette chronique vous aura plu, et vous aura donner envie de le lire. Je vous souhaite de bonnes lectures et à bientôt pour de nouvel article.

Almiss fin

[Chronique] Le chroniques Lunaires III

32759327_1046332092198057_4822799028418772992_n.jpg

  • Titre: Cress
  • Autrice: Marissa Meyer
  • Genre: Dystopie/ Fantastique
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 658 pages
  • Prix: 18.90 euros

Synopsis:

Le sort de la Terre est dorénavant entre les mains de Cinder et de ses compagnons. Ils doivent à tout prix empêcher le mariage de l’empereur Kaito avec la reine Levana.

Cress, hackeuse de génie, enfermée dans un satellite depuis sa naissance, est la seule à pouvoir les aider. Mais peut-on vraiment lui faire confiance?


Mon avis:

Troisième tome de la fameuse trilogie des Chroniques lunaires, je m’attendais à une excellente lecture, montant en crescendo des deux premiers tomes. Malheureusement àa n’a pas été le cas, même si le roman reste une très belle lecture. Je vous détail mon avis dans la suite de l’article… Par contre je conseille à ceux qui n’ont pas déjà lu les deux premiers tomes de passer leur chemin car je risque de vous spoiler si vous compter le lire. Je vous dis à bientôt pour un nouvel article..

Comme dans les deux premiers tomes, nous découvrons de nouveaux personnages. Ici nous faisons la rencontre ou plutôt la découverte de Cress (On l’a un petit peu apperçu dans le second tome de la saga). C’est un petit personnage qui à son caractère. Elle est petite et à l’air mignonne. Le soucis c’est que le personnage, qui paraît attachant au premier abord, nous apparaît véritablement naïve. C’est ce qui m’a beaucoup déplu. J’ai trouvé qu’elle plaçais sa confiance trop vite, et qu’elle était trop gnan-gnan vis-à-vis de l’amour ou de l’idée qu’elle s’en fait. Pour ce qui est des autres personnages tels que Cinder, Loup, Scarlet etc.. on y est attaché et on voit leur évolution dans cet univers complexe.

L’histoire quant à elle à l’air est géniale! On poursuit cette saga avec une nouvelle intrigue et de nouveaux objectifs pour nos personnages. On redécouvre notre monde avec un regard neuf si je puis dire, celui de Cress qui vient sur la Terre pour la première fois. Cinder doit échapper à la reine Levana, elle doit aussi apprendre à maîtriser ses pouvoirs de lunaires pour vaincre la reine.

J’adore toujours autant la plume de l’auteur que je trouve juste très jolie, agréable à lire, très douce. L’auteur nous transporte dans son univers grâce à ses mots et c’est juste magique!

En bref, c’est une bonne lecture mais avec un personnage principale (Cress) trop naïf. L’intrigue avance vite et la plume de l’auteur nous plonge à fond dans son univers.

Ma note: 4

Avez-vous lu ce roman? Si oui, qu’en avez vous pensé? J’attend vos avis avec impatience!

Almiss fin