[Chronique] Grace and Fury I

45537639_368809187019640_4195820027527194981_n

  • Titre: Grace and Fury I
  • Autrice: Tracy Banghart
  • Genre: Dystopie/ Young Adult
  • Edition: Hachette
  • Description: 373 pages
  • Prix: 18 euros

Synopsis:

« À Viridia, les femmes n’ont pas le droit de lire. Pas non plus le droit de choisir leur mari, leur métier, leur avenir. Ni d’avoir des idées. »

Depuis toujours, Serina a été formée pour devenir une Grâce et satisfaire le prince héritier, s’il la choisit. Sa sœur Nomi, elle, a été entraînée pour servir Serina et l’aider à séduire le prince.

Quand le jour de la sélection des Grâces arrive enfin, rien ne se passe comme prévu. Nomi est retenue à la place de sa sœur, et Serina envoyée en prison pour un crime qu’elle n’a pas commis.

Aucune n’est prête à accepter ce destin qu’on leur impose.
Pour survivre, les deux sœurs vont devoir s’adapter.
Pour se retrouver, elles prendront tous les risques.

La révolte ne fait que commencer…


Mon avis:

J’ai reçu ce roman dans une box sur le thème de la royauté, de la cours, de princes et princesses. Ce roman convient tout à fait pour ce thème. C’est l’histoire de Sérina et Nomi, deux soeurs que tout oppose. Sérina est destinée à devenir une Grâce, une femme de l’Héritier du trône. Tandis que Nomi a été élevée pour être une suivante, la servante qui s’occupera de Sérina une fois au palais, qui l’aidera à s’habiller, se maquiller et autre.

Sérina est bien choisi, et est donc envoyé au palais pour une avant dernière sélection. L’héritier devra choisir trois grâce parmi toute celle qui se présentent au palais.Sauf qu’il n’a pas choisit Sérina mais Nomi et qu’il s’en ai suivit une descente aux enfers pour les deux sœurs.

Ce roman apporte une grande réflexion sur le devenir des femmes. Les femmes dans le roman n’ont aucun droit, ni de choisir un mari, ni leur métier ni quoi que ce soit. Les deux sœurs obéissent juste aux règles, pour pouvoir survivre. Elles ne vivent pas, elle survivent. Elle n’adhèrent pas à ce gouvernement et ont leur petite idée pour se rebeller. Ce livre porte à réfléchir, et si c’était nous?

C’est un roman de toute beauté. Ce roman est à la rencontre entre de La sélection de Kiera Cass et d’Hunger Games de Suzanne Collins. Avec des personnage fort en caractère. Deux héroïnes qui évoluent dans un univers qu’elles ne connaissent pas et dont elle ont peur. Sérine et Nomi sont deux personnages hyper attachante. Les sœurs sont solidaires entre elles même avec la distance qui les sépare.

En bref, j’ai adoré ce livre, du tout au tout! Avec ce roman,je frôle le coup de coeur. Je recommande fortement à ceux qui ont lu La Séléction de Kiera Cass!

Ma note:5

Almiss fin

Publicités

[Chronique] Le chroniques Lunaires III

32759327_1046332092198057_4822799028418772992_n.jpg

  • Titre: Cress
  • Autrice: Marissa Meyer
  • Genre: Dystopie/ Fantastique
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 658 pages
  • Prix: 18.90 euros

Synopsis:

Le sort de la Terre est dorénavant entre les mains de Cinder et de ses compagnons. Ils doivent à tout prix empêcher le mariage de l’empereur Kaito avec la reine Levana.

Cress, hackeuse de génie, enfermée dans un satellite depuis sa naissance, est la seule à pouvoir les aider. Mais peut-on vraiment lui faire confiance?


Mon avis:

Troisième tome de la fameuse trilogie des Chroniques lunaires, je m’attendais à une excellente lecture, montant en crescendo des deux premiers tomes. Malheureusement àa n’a pas été le cas, même si le roman reste une très belle lecture. Je vous détail mon avis dans la suite de l’article… Par contre je conseille à ceux qui n’ont pas déjà lu les deux premiers tomes de passer leur chemin car je risque de vous spoiler si vous compter le lire. Je vous dis à bientôt pour un nouvel article..

Comme dans les deux premiers tomes, nous découvrons de nouveaux personnages. Ici nous faisons la rencontre ou plutôt la découverte de Cress (On l’a un petit peu apperçu dans le second tome de la saga). C’est un petit personnage qui à son caractère. Elle est petite et à l’air mignonne. Le soucis c’est que le personnage, qui paraît attachant au premier abord, nous apparaît véritablement naïve. C’est ce qui m’a beaucoup déplu. J’ai trouvé qu’elle plaçais sa confiance trop vite, et qu’elle était trop gnan-gnan vis-à-vis de l’amour ou de l’idée qu’elle s’en fait. Pour ce qui est des autres personnages tels que Cinder, Loup, Scarlet etc.. on y est attaché et on voit leur évolution dans cet univers complexe.

L’histoire quant à elle à l’air est géniale! On poursuit cette saga avec une nouvelle intrigue et de nouveaux objectifs pour nos personnages. On redécouvre notre monde avec un regard neuf si je puis dire, celui de Cress qui vient sur la Terre pour la première fois. Cinder doit échapper à la reine Levana, elle doit aussi apprendre à maîtriser ses pouvoirs de lunaires pour vaincre la reine.

J’adore toujours autant la plume de l’auteur que je trouve juste très jolie, agréable à lire, très douce. L’auteur nous transporte dans son univers grâce à ses mots et c’est juste magique!

En bref, c’est une bonne lecture mais avec un personnage principale (Cress) trop naïf. L’intrigue avance vite et la plume de l’auteur nous plonge à fond dans son univers.

Ma note: 4

Avez-vous lu ce roman? Si oui, qu’en avez vous pensé? J’attend vos avis avec impatience!

Almiss fin

[Chronique] Les chroniques lunaires II

28763749_2041430789465684_4020112259756851200_n

  • Titre: Scarlet
  • Auteur:  Marissa Meyer
  • Genre: Dystopie/ Science-fiction
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 476 pages
  • Prix: 17.90 euros

Synopsis:

Même dans le futur, les histoires commencent par « Il était une fois… »

Depuis les lointaines étoiles jusqu’au recoins d’une sombre forêt, les destins de Scarlet et de Cinder semblent liés.

Alors que l’une cherche sa grand-mère mystérieusement disparue et que l’autre poursuit la quête de ses origines, la menace lunaire qui père sur l’humanité se renforce. Cinder et Scarlet parviendront-elles à lui résister?


Mon avis: 

J’attendais avec beaucoup d’impatience de lire le second livre des chroniques lunaires. Je suis très heureuse de mettre plongée dans cet excellent roman! Le roman n’est pas un coup de cœur mais c’est tout de même une très très bonne lecture!

Dans ce roman on découvre de nouveaux personnages. On fait la rencontre de Scarlet qui a perdu sa grand-mère et qui fait tout pour la retrouver malgré le peu d’aide qu’elle reçoit. Elle a un côté naïf qui m’a un peu laissé perplexe durant ma lecture et c’est assez dérangeant par moment mais on se laisse vite entraîner par l’intrigue.

Découvrir de nouveaux personnages a « ouvert le roman » si je puis dire car on a différents de points de vue. Le fait qu’on suive différents personnages est vraiment intéressant et j’espère bien retrouver ce côté positif dans la poursuite de la saga.

Ce livre est addictif au possible, de la première page à la dernière. La plume de l’auteur ne fait que renforcer l’addiction qu’on a pour la saga. Il y a beaucoup plus d’actions, de rebondissements et de révélations que dans le premier tome.

Le roman est composé de différents intrigues notamment celles de la quête d’identité de Cinder et la recherche de la grand-mère de Scarlet. On pourrais penser que cela peut nous emmêler les pinceaux mais pas du tout, les différentes intrigues se combinent très bien ensemble et forment un  ensemble harmonieux et une très bonne suite.

Et puis la fin du roman donne envie d’en savoir plus et amène un gros suspense quant à la suite de la sagas.

Ma note: 5

[Chronique] Phobos IV

phobos tome 4

  • Titre: Phobos IV
  • Auteur: Victor Dixen
  • Genre: Dystopie
  • Edition: Robert Laffont (Collection R)
  • Description: 649 pages
  • Prix: 18.90 euros

Synopsis:

Lancement des chaînes des pionniers dans 3 secondes… 2 secondes…1 seconde…

Ils peinent à reprendre leurs marques. Ils sont les rescapés du programme Genesis. Exilés sur Mars, ils ont traversé un désert de solitude. De retour sur Terre, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.

Elle peine à reprendre son souffle. Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et la caméras. Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours? Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais? Et si, d’un bout à l’autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau?

Même si l’angoisse mène au bord de l’asphyxie, il est trop tôt pour respirer. 


Mon avis:

Une fin pour Phobos? Je n’y croyais pas au début, je suis tellement fan de cette saga qu’il m’étais inimaginable qu’elle prenne fin. J’étais en deuil des personnages avant même de commencer le roman: juste me dire que ça allait bientôt finir m’étais insupportable.

Dans ce tome-ci, l’intrigue avance beaucoup, et pour cause: c’est le dernier tome de la saga. On a donc les réponses à nos questions, comme celle sur certains personnages. Parfois, quelques questions apparaissent comme sur ce qui se passe après pour les pionniers après. Je ne sais pas vous, mais moi j’aurai bien aimé avoir un petit quelque chose après, peut-être juste une nouvelle, pour nous permettre de savoir ce qui va se passer dans la vie de nos personnages ensuite.

Pour ce qui est des personnages, on en apprend beaucoup sur eux et leur vie. Celle sur qui j’en ai appris le plus c’est sûrement Léonor. On comprend toute son enfance, comment est-elle devenue orpheline, comment est apparue ladite « Salamandre », et pleins d’autres choses encore. C’est un tome en tout points surprenant.

J’aime beaucoup ce livre car on passe par toute les émotions possibles. Ce livre est ponctué de révélations, de rebondissements tout ça en laissant toujours du suspense. Ajouté à cela la mise en page faite par l’auteur, et son écriture légère et agréable à lire. Le tout forme un ensemble harmonieux à lire.

Je ne sais pas si je pourrais parler d’un coup de cœur mais c’est une très bonne fin. Et comme à son habitude, Victor Dixen met toujours du suspense à la fin de ses romans. Dès lors je suis en deuil de cet univers que j’aime beaucoup, de Mars que j’ai découvert dans cette saga, mais surtout des personnages attachants.

Ma note: 5

[Chronique] Les chroniques lunaires I

26065794_1872337543078957_2519399847006568448_n

  • Titre: Cinder
  • Auteure: Marissa Meyer
  • Genre: Dystopie/ Science-fiction
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 413 pages
  • Prix: 17.90 euros

Synopsis: 

Humains et androïdes cohabitent tant bien que mal dans la ville de New Beijing. Une terrible épidémie ravage la population. Depuis l’espace, un peuple sans pitié attend son heure…

Personne n’imagine que le salut de la planète Terre repose sur Cinder, brimée par son horrible belle-mère. Car la jeune-fille, simple mécanicienne à demi humaine, détient sans le savoir un secret incroyable, un secret pour lequel certains seraient prêts à tuer …


Mon avis:

J’avais de très nombreuses fois entendu parler des Chroniques lunaires sans pour autant m’y intéresser de plus près. C’est seulement pendant les vacances que j’ai lu le résumé et que l’envie de commencer cette saga a été très forte. Quand j’ai enfin eu le premier tome entre les mains, je me suis lancé dans cette lecture sans plus attendre.

Je ne m’attendais pas du tout à ça. A vrai dire j’imaginais une simple réécriture du célèbre compte Cendrillon, mais modernisé. J’étais vraiment trop contente et excité de me lancer dans cette nouvelle aventure, vu l’engouement autour de cette saga. Je n’ai pas été déçu du tout!

L’histoire met quelques chapitres à se mettre en route, le temps de poser les bases de l’histoire. On distingue très bien le conte dans l’intrigue, c’est subtil et bien mené par l’auteure. On retrouve les éléments clés tels que par exemple la belle-mère n’aimant pas sa belle-fille, le bal où cette dernière ne peut aller…

Concernant les personnages, j’ai eu un coup de cœur pour Cinder qui est un personnage très courageux, qui subit les attaques de sa sœur Pearl et de sa belle-mère Adri. Elle fait parti de cette famille mais se sent exclue. La seule qui ne la rejette pas est Peony, sa jeune sœur tout à fait adorable. J’ai beaucoup aimé le personnage de Peony, toutefois je la trouvais très (peu être trop?) naïve. On a aussi le personnage d’Iko auquel je me suis attaché et qui est l’androïde de Cinder.

Comme vous l’aurez compris je n’aime vraiment pas Adri et Pearl. Elles sont hautaines et mauvaises. Ce sont deux personnages détestables. Elles le sont autant que la reine Levana, si vous voulez mon avis.  Mais c’est là l’un des éléments clés du conte, et l’auteure à très bien su l’intégré dans l’intrigue.

La plume de l’auteure est très agréable à lire. Elle nous transporte dans ce voyage à travers le temps, dans ce conte intemporel. On est captivé du début à la fin, et on ne lâche pas le roman avant la dernière ligne.

Ce premier tome est un énorme coup de cœur pour moi. J’ai hâte de lire cette suite, et de découvrir les nouveaux personnages dont il est peuplé, comme l’annonce les simples titres des autres tomes.

Ma note:  COEUR

[Chronique] Illuminae II

26152097_188298048574828_656643913364275200_n(1)

  • Titre: Dossier Gemina
  • Auteur: Amie Kaufman et Jay Kristoff
  • Genre: Dystopie/ Science-fiction
  • Edition: Casterman
  • Description: 670 pages
  • Prix: 19.90 euros

Synopsis:

Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres: la fille du commandant, Hanna Donnely, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit.

C’est à ce moment précis que BeiTech lance son attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant au fuyards, ils sont traqué sans relâche.

Parmi les rescapés: Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres dont certains d’êtres très proches…


Mon avis:

Retrouver cette science-fiction crée par ces deux auteurs a été juste merveilleux. Se replonger dans l’univers a été formidable car on est transporté dans l’espace pour un excellent voyage.

Ce livre est le deuxième tome de la saga Illuminae mais nous ne retrouvons pas Kady et Ezra, les deux protagonistes principaux. Nous faisons la connaissance de Hanna et de Niklas. Ces deux personnages que tout oppose mais qui devront s’allier pour parer les attaques de BeiTech.

Au début, j’ai vraiment eu beaucoup de mal avec le personnage de Hanna Donnelly. Je la trouvais très prétentieuse, extravertie et orgueilleuse. Elle n’avait de yeux que pour elle et son copain Jackson, et se ventait de cette relation. C’était vraiment un personnage soûlant au plus haut point.  Toutefois, plus on avance dans l’intrigue et plus elle nous montre qu’elle a de la jugeote et qu’elle peut réfléchir. C’est un personnage qu’on apprend à apprécier et qu’on aime beaucoup pour ses actions et ses réflexions.

Pour ce qui est de Niklas, il est au début assez absent de l’histoire, mais devient important au fur et à mesure que les pages se tournent. On a pour lui du dégoût quant à ses fréquentions, ce qu’il fait et ce qu’il est, mais c’est une opinion qui change au fil des pages. C’est un personnage assez drôle qui nous fait rire à la moindre occasion. Il sait aussi nous émouvoir. Il est courageux et sensible et on comprend bien pourquoi Hanna et lui développe une relation enflammée.

On a aussi le personnage de Ella, la cousine de Nik, qui est très important à l’intrigue. C’est une Geek. L’informatique n’a plus de secret pour elle. On sait qu’elle est handicapée, qu’elle n’a plus ses jambes. C’est un personnage qu’on ne peut qu’aimer! Elle est attachante, et touchante.

L’intrigue met un peu de temps à se développer, à peu près une centaine de page. Ce qui nous laisse le temps de nous adapter aux nouveaux personnages. Ensuite nous avons plus de 500 pages d’actions, de rebondissements et de révélations qui nous tienne en haleine. On ne voit pas les 670 pages passées! On est totalement addict et on ne s’arrête de lire qu’une fois le livre terminé et refermé.

C’est très agréable à lire car nous avons une mise en page exceptionnelle. Par rapport a premier tome, celui-là est encore plus fournis et touffu. La mise en page aide à la compréhension du livre et nous immerge totalement dans l’univers.

Nous avons une fin étonnante. Elle nous surprend et nous annonce un troisième tome encore plus addictif et original que les deux premiers romans.

Ce roman est un énorme coup de cœur et j’ai hâte de découvrir le tome 3 et ce que nous réserve les deux auteurs après cette fin explosive! Je vous conseille vraiment de vous lancer dans cette merveilleuse saga, vous ne serez pas déçu du tout! Si vous aimez l’espace, ce livre est alors fait pour vous!

Ma note: COEUR

Retrouvez ici la chronique de Hugo avec qui j’ai fais une LC

[Chronique] Phobos III

25009593_170877786991903_8928373273280905216_n

  • Titre: Phobos III
  • Auteur: Victor Dixen
  • Genre: Dystopie
  • Edition: Robert Laffont (Collection R)
  • Description: 620 pages
  • Prix: 18.90 euros

Synopsis:

Fin du programme Genesis dans  1 mois… 1 jour… 1 heure…

Ils sont prêt à mentir pour sauver leur peau. Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge. Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

Elle est prête à mourir pour sauver le monde. Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps?

Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer. 


Mon avis:

Le tome II m’avais laissé sur ma faim. Alors je me suis tout de suite penchée sur le tome III dès que j’ai pu.

J’ai adoré retrouver l’univers, la planète Mars et les personnages. C’est encore un tome très addictif que j’ai beaucoup beaucoup aimé. C’est à présent mon tome préféré de la saga, et je n’ai pas encore lu le tome 4.

Les personnages ont évolués, et pas qu’un peu! J’aime toujours autant le personnage de Marcus malgré la bombe qu’il a lâché à la fin du deuxième tome de la saga. Je reste aussi sur mes positions quant au personnage de Léonor que j’aime beaucoup! Elle est forte et sait ce qu’elle veut. C’est un personnage courageux et lucide. J’ai découvert d’autre personnage qui me touche et que je ne pensais pas aimé plus que ça. J’ai beaucoup aimé Safia dans ce tome-ci parce qu’elle s’est affirmée et imposée au sein du groupe.

Hormis ces personnages que j’aime bien il y en a plusieurs qui m’énerve et auquel je n’adhère pas du tout. Tout d’abord Serena McBee (mais je pense que c’est pour tout le monde hein!?) il est évident que c’est un mauvais personnages par ses actions et sa mentalité. Ensuite il y a Alexei, le pionnier Russe. Il m’énerve au plus haut point, encore plus que dans les tomes précédents, déjà par son caractère nerveux mais aussi parce qu’il se prend pour un chef alors qu’il n’est rien d’autre qu’un jeune homme comme tout les autres du programme de colonisation de Mars.  Et puis, Surprise, le personnage de Kris que j’aimais bien mais sans plus est devenue un personnage que je déteste. Je m’explique, elle est vraiment douce et gentille envers ses amis les autres pionniers, mais elle est asservie et soumise à Alexei, ce que je n’approuve évidement pas du tout! C’est un personnage naïf.

Un des côté positif de ce troisième tome est qu’on en apprend beaucoup sur les personnages ‘secondaires’ tels que Harmony McBee, la fille cachée de Serena. On l’a voit évoluer d’une manière positive. Ce personnage, qui n’était pas grand chose à mes yeux, est remonté dans mon estime! On découvre son histoire aussi touchante que celle de certaines pionnière. Elle est plus mise en avant que dans le tome II.

En ce qui concerne l’intrigue, on est servit! L’histoire est remarquable, entre révélations et rebondissements on en perd pas une miette. On est absorbés par ce récit addictif au possible. Comment et où l’auteur puise-t-il toute cette imagination?

Et puis la fin, on en parle de cette fin? J’ai trop hâte de pouvoir lire le tome IV, pour avoir des réponses à mes questions. Un quatrième tome qui promet d’être spectaculaire!

Ma note: COEUR