[Chronique] Titania 3.0

  • Titre: Titiana 3.0
  • Auteur: Pauline PuccianoTitiana 3.0
  • Genre: Sciences-fiction/Romance
  • Edition: Magnard
  • Description: 332 pages
  • Prix: 15.90 euros

Synopsis:

Paris, XXII° siècle. La société devenue ultralibérale n’obéit plus qu’aux lois impitoyables de l’argent des réseaux sociaux et du paraître. De grandes multinationales amassent des millions, dont Morgane Corp., qui fait fortune en prélevant et en revendant des organes ..

Titiana est devenue une icône des réseaux sociaux au physique presque irréel, tant elle ne cesse de modifier son apparence. Adulée, suivie par des millions de followers, rien ne la prédestine à rencontrer Jan,  simple jeune homme de dix-neuf ans, poète à ses heures perdues. Et pourtant! Lorsqu’il se rencontrent, c’est le coup de foudre.

Ce que ne sait pas encore Jan, c’est que cette créature énigmatique, à cent lieues de son univers, a signé un pacte avec la mort… Peu à peu, il mesure tout sa fragilité. Mais leur histoire d’amour naissante se complique lorsqu’un officier de police ordonne à Jan d’enquêter sur elle. Qui est Titania? D’où provient sa richesse? Que cache son immense solitude? En cherchant à comprendre, Jan découvre à quel point il est urgent de la sauver.


Mon avis:

Tout d’abord, je tenais à remercier les éditions Magnard pour l’envoie de ce roman. C’est donc avec une immense joie que je me suis lancée dans cette lecture, d’un nouveau genre pour moi.

On rencontre, dans ce roman, Jan et Titania, les personnages principaux, qui sont intriguant et attachant chacun à leur manière. Deux personnages que tout oppose: choix de vie, richesse, personnalité et niveau de notoriété. Jan le poète qui est plutôt réservé et discret, contrairement à Titania qui est connue et qui a une personnalité extravagante tout comme son apparence.

Les personnages vivent dans une époque futuriste par rapport à la notre, à savoir au 22° siècle. L’univers dépeint par l’auteur est extraordinaire et nous plonge dans un Paris inconnu pour nous ou règne réseaux sociaux et apparence en tout genre.

J’ai beaucoup aimé dans cette histoire le fait qu’il n’y ai pas que le coté positif de la société, mais aussi le coté triste, le « revers de la médaille » comme on pourrait dire. On voit que la société est divisé en deux avec les Libertons (ce sont les citoyens) et les Hors réseaux (ce sont les SDF).

Pour ce qui est de l’histoire, on y rentre assez facilement des les premières pages. L’intrigue est prenante et nous tient en haleine jusque la fin du roman. Une question subsiste durant toute l’intrigue: Qui est vraiment Titania?

Il y a seulement un petit truc qu’il faut savoir pour lire ce livre, c’est que dans le roman il y a des diminutif qui reviennent souvent tels que RV (réseau vecteur) et HR (hors réseau). Cela peut déranger au début, mais devient plus fluide au fur et à mesure de notre lecture.

En bref, j’ai beaucoup aimé l’histoire, malgré un début un peu long. C’est tout de même un roman que je conseille car il nous fait découvrir de nouvelles choses. En un mot ce roman est innovant.

4

Publicités

[Chronique] Exercices de style

  • Titre: Exercices de styleExercices de style - Queneau
  • Auteur: Raymond Queneau
  • Genre: Nouvelle
  • Edition: Folio
  • Description: 154 pages

 


Synopsis: 

Le narrateur rencontre, dans un autobus, un jeune homme au long cou, coiffée d’un chapeau orné d’une tresse au lieu du ruban. Le jeune homme échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s’asseoir à une place devenue libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus.

Cette brève histoire est racontée quatre-vingt-dix-neuf fois, de quatre-vingt-dix-neuf manières différentes. Mise en images, portée sur la scène des cabarets, elle a connu une fortune extraordinaire. Exercices de style est un des livres les plus populaires de Queneau.


Mon avis:

J’ai lu cette lecture de moi-même dans le cadre de mes futurs cours de Littérature. Il s’agit d’une nouvelle réécrite de différentes manières, de différents styles.

Cette lecture n’est pas un coup de cœur du tout mais ce n’est pas une déception car je m’attendais à ce que j’allait lire.  J’ai beaucoup aimé le fait d’apprendre de nouvelles choses dans ce livre, notamment de nombreuses figues de styles.

On découvre à travers cette lecture beaucoup de styles différents. J’en ai apprécié deux plus que les autres et c’est Arc-en-ciel et logo-rallye.

Il y a malheureusement certains styles dont je n’ai pas aimé la transformation, tels que pronostications, hésitations et précisions. Je les ai trouvé décaler, et c’est sûrement pour cela que je ne les ai pas aimé.

En bref, j’ai beaucoup appris à travers ce livre malgré que je n’ai pas aimé ma lecture

3

Concours « 48h pour écrire »

Pour la cinquième année consécutive, Edilivre renouvelle son concours de nouvelles gratuit et ouvert à tous: « 48h pour écrire ». Ce concours est organisé en collaboration avec Idéecadeau.fr, Clairefontaine, Exploratology et l’étoile des gourmets ainsi de nombreux lots sont à gagner. Pour participer, c’est très simple! Il vous suffit de vous connecter sur le site www.edilivre.com le vendredi 22 septembre à 19h pour connaître le thème de cette nouvelle édition. Vous aurez alors 48 heures pour rédigez et envoyer  votre nouvelle.

Visuel clé-2017.png

Pour en savoir plus concernant les modalités de participation et les nombreux prix rendez vous ici.


Je ne sais pas si vous allez participer mais me concernant je pence que ce concours est fait pour moi! Je vous souhaite bonne chance à tous, et à vos stylos!