Dystopie·Jeunesse·Sciences fiction

The book of Ivy, tome 2 de Amy Engel

  • Titre: The revolution of ivy
  • Auteur: Amy Engeltherevolutionofivy.jpg
  • Genre: Sciences-fiction/ Jeunesse/ Dystopie
  • Edition: Pocket Jeunesse
  • Description: 282 pages
  • Prix: 6.95 euros

 


Synopsis:

Au-delà de la barrière, l’hiver approche. Il va me falloir trouver des vivres, un abri. Et des alliés. Mais je dois aussi faire un choix: oublier ma vie d’avant, me venger de ceux qui m’ont trahie .. ou mener une révolution?

Je ne suis plus une Westfall ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.


Mon avis:

Le roman commence et reprend là où s’est terminé le premier tome. Ivy a été bannie de la ville et a passé la barrière. Elle ne peut plus faire marche arrière. Tout le monde l’a trahie, même les membres de sa propre famille, qu’y n’ont rien fait pour la sortir de ce faux pas.

L’héroïne se retrouve seule, a tenter l’aventure dans l’inconnu. Un endroit qu’elle ne connait pas, dont elle ne sait rien. Perdu au milieu de nulle part, à ne pas savoir où aller.

Ce second tome est dans la continuité du premier tome donc on est directement plongé dans l’histoire. Etant donné que je l’ai lu à la suite du tome 1 c’est pour moi, comme si je n’avais pas fini le premier.

J’ai beaucoup aimé ce roman, notamment pour ses nombreux rebondissements. Il y a certains moments qui ont été prévisible comme le passage avec Mark Laird, mais cela reste tout de même une belle lecture.

Quand on commence on ne lâche plus le roman et les pages défilent sans même qu’on s’en rende compte. De plus nous retrouvons les personnages de Ivy et Bishop, qui sont mes personnages favoris du livre. On fait aussi de nouvelles rencontres, avec les personnages de Ash et Caleb, avec qui Ivy va former une petite famille.

Dans le roman l’esprit de famille est beaucoup présent mais par différents aspect comme la loyauté qu’on a envers les siens ou les relations qu’on nouent avec des gens qui font que l’on a une deuxième famille. La famille de sang et la famille qu’on se construit, qu’on choisis. La est tout le questionnement de l’histoire: le sang ou l’amour des autres?

Dans ce deuxième l’intrigue avance vite et on est surpris sur certaines chose dont je tairais ce qui se passe. C’est un très bon roman, que je conseil de lire en hiver. Pourquoi? Parce que l’histoire se déroule en hiver et auprès d’un bon feu ce doit être une lecture merveilleuse.

Si ce deuxième tome est une belle lecture, il n’en reste que j’ai préféré le tome 1. Cette duologie remporte tout de même une place dans mes saga coup de cœur.

Ma note: 5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s